Jeunesse maritine du Saint-Laurent

Organisme à but non lucratif

Historique

Hommage à Léo Brassard

Le Clerc de Saint-Viateur avait fondé, en 1950, une revue appelée Le Jeune naturaliste, devenue Le Jeune scientifique, puis, plus tard, Québec Science.

Il avait aussi fondé, en 1955, Les Jeunes Explos, des camps de vacances pour scientifiques en herbe.

En 1996, il avait lancé la corporation Lire la mer, dans le Bas-du-Fleuve, puis, en 2004, le bulletin Jeunesse maritime du Saint-Laurent.

Le naturaliste Léo Brassard, pionnier de la vulgarisation et de l’éducation scientifiques au Québec, est décédé, il y a quelques jours, à l’âge de 81 ans.

Source : Yanick Villedieu, Les années lumières, Émission du 5 mars 2006